Pourquoi et comment utiliser une coupe menstruelle ?

1519 Vues 0 Aimé

Réutilisable et écologique, cet accessoire répond pleinement aux exigences actuelles. Les Savons de Joya proposent ainsi des produits responsables et accessibles à tous. Coupe menstruelle mode d'emploi, c'est parti !

La coupe menstruelle : une solution idéale ?

Chaque mois, c'est la valse des protections hygiéniques : des paquets entiers de tampons ou de serviettes achetés, utilisés et aussitôt jetés. Devant ce gaspillage et les nuisances engendrées, de plus en plus de femmes font le choix d’opter pour l’utilisation d’une cup pendant leurs règles.



Concrètement, la coupe menstruelle bio c'est quoi ? Contrairement aux tampons hygiéniques (qui irritent la muqueuse), ce petit entonnoir n’absorbe pas le sang, mais le récupère. En plus d’assurer une protection étanche, la coupe permet de s'adonner à toutes ses activités sans aucune contrainte (ni serviette qui bouge, ni fil de tampon qui dépasse).



En moyenne, il faudra 1 ou 2 cycles pour bien maîtriser l'utilisation de la coupe, l'insérer et la retirer facilement. La prise en main demande certes un peu plus d'effort que pour un tampon, mais le confort et les avantages gagnés sont incomparables.



En se passant des protections jetables classiques, on réalise des économies considérables et on limite son impact environnemental. De plus, l'organisme est davantage respecté, puisque les tampons ont tendance à assécher la muqueuse et les serviettes à irriter les lèvres.



La cup de menstruation peut contenir l'équivalent de deux tampons de taille "super". Pour les femmes au flux "normal", il suffira de mettre la coupe le matin puis de la retirer en fin de journée, sans risque de débordements.

Le point sur les avantages d'une coupe menstruelle bio

Commençons avec l'aspect santé : la cup est généralement composée de silicone médical, un matériau souple, sans risque et hypoallergénique. Doux et étanche, il respecte la flore vaginale et l'hydratation des muqueuses. Avec la cup, pas d'assèchement ni de déséquilibres qui pourraient causer des irritations. Vous limitez également le risque de mycoses, ainsi que le contact avec certaines substances toxiques et cancérigènes présents dans les tampons et serviettes.



Côté hygiène, une cup menstruelle naturelle se révèle plus performante que les protections classiques : aucun risque de retrouver l'odeur des serviettes imbibées de flux menstruel. Egalement plus pratique, la cup évite d'avoir à penser au stock de protections de rechange qui encombre le sac à main ou les bagages. Lorsqu'elle n'est pas portée, la cup se glisse discrètement parmi les affaires grâce à sa pochette de protection.



Le prix d’une cup est en moyenne de 10 à 30€ en fonction des modèles, qui sont utilisables pour une durée de 5 à 10 ans. L’alternative de la cup menstruelle bio génère ainsi des économies considérables à long terme.



Enfin, une coupe menstruelle made in france est écologique : réutilisable, elle évite les déchets récurrents et pollue bien moins l'environnement. L'aspect "zéro déchet" est l'une des préoccupations essentielles chez Les Savons de Joya : nous vous offrons les moyens d'éviter la pollution et les coûts de traitements, induits par les tampons et serviettes ainsi que leurs emballages.

Les critères de choix à connaître

Il existe différentes tailles et formes de cups, tout comme pour les protections hygiéniques traditionnelles. Afin d'éviter de se tromper lors d'un premier achat, posez-vous les deux questions essentielles pour bien choisir une cup de menstruation : avez-vous un flux menstruel abondant ou faible ? Et avez-vous accouché par voie basse ? Vos réponses vous permettront de vous orienter vers les modèles de cup qui vous correspondent.



Généralement, les différentes marques de coupe disposent de deux tailles distinctes. On trouve tout d'abord une petite taille, proposée pour les femmes de moins de 30 ans et toutes celles n'ayant pas eu d'enfant, ou ayant accouché par césarienne. En parallèle, une grande taille est destinée aux femmes à partir de 30 ans, ainsi qu'à celles ayant un flux menstruel abondant. Les mamans qui ont accouché par voie basse choisiront également ce type de taille.



Le plus souvent, ces simples informations suffisent à bien choisir son modèle de cup. Tailles, forme, niveau de souplesse, types et couleurs... Ne soyez pas submergées par toutes ces particularités, qui sont souvent secondaires et sans réelle importance. Restez axée sur les deux questions principales : c'est votre flux, votre âge et le fait d'avoir eu des enfants qui doivent guider votre choix.

Comment être sûre de bien l'utiliser ?

Avant d'utiliser pour la première fois sa cup neuve, il faudra la stériliser : on utilise pour cela des comprimés stérilisants, ou bien un stérilisateur ou simplement de l'eau bouillante. Ensuite, 3 étapes simples permettront de bien l'insérer :



- Toujours respecter l'hygiène, en se lavant les mains avant utilisation et en rinçant la cup.

- Pour la mise en place, choisissez la position qui vous convient et détendez-vous (debout, assise ou accroupie). Les jambes écartées permettront de faciliter l'opération : le petit geste à connaître consiste à aplatir la cup entre ses doigts, et de la pliez en deux en forme de C.

- Vous êtes prête à insérer la cup : gardez-la pliée, puis insérez-là délicatement à l'intérieur du vagin. Assurez-vous de sa bonne position, en faisant simplement glisser un doigt autour des bords de la cup. Après quelques utilisations, il est aisé de vérifier l'étanchéité parfaite du dispositif.



La cup peut se porter jusqu'à 12h d'affilées, et sera vidée idéalement entre deux et quatre fois par jour. Pour la retirer et la vider, il suffit de pincer la base entre le pouce et l'index, sans tirer sur la tige. Le contenu sera versé dans les toilettes, puis il suffira de rincer la cup et la remettre en place. Un gel nettoyant permettra de nettoyer cup au début et à la fin du cycle, pour une utilisation saine et durable.

Quelques questions fréquentes

Puis-je utiliser ma cup avec un stérilet ?

En principe, stérilet et cup sont tout à fait compatibles. On veillera à manipuler la cup avec soin pour éviter tout risque, et à informer son gynécologue de l'utilisation d'une coupe de menstruation.

Problèmes de fuites, comment faire ?

Tout n'est pas toujours simple au départ, lorsqu'on a l'habitude des tampons et serviettes. Pensez à vérifier si la coupe est bien en place, si elle ne contient pas trop d'air, et si elle n'est pas pleine ou bouchée. Une fois remise en place, exercez-vous à contrôler son étanchéité.

Comment nettoyer sa coupe en l'absence de point d'eau disponible ?

La coupe doit être soigneusement rincée à l'eau après chaque vidange ; s'il n'y a pas de point d’eau et que vous n'avez pas de bouteille d’eau avec vous, nettoyez votre cup à l'aide de papier toilette ou de lingettes désinfectantes, ce qui fera office de dépannage. Vous prendrez ensuite soin de la nettoyer correctement au prochain point d'eau.

Je suis vierge : puis-je utiliser une cup menstruelle ?

Oui vous pouvez, il n’y a pas de contre-indication particulière à une protection intravaginale. Vous veillerez à insérer la cup très progressivement, en étant détendue : il ne doit y avoir ni douleurs ni gêne en la portant. Il est aussi possible de lubrifier la coupe et l'entrée du vagin, à l’eau ou avec un gel intime.

Publié dans: Joya et ses produits

laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires

Fournisseurs

Aucun fournisseur

Informations

Blog Beauté au naturel

  

Offrir une carte cadeau

  
Accepter

Notre site Internet utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. 
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.