VRAI ou FAUX : la fréquence de lavage a-t-elle une incidence sur vos cheveux ?

184 Vues 0 Aimé

Quel que soit notre type de cheveux, on entend souvent dire que pour avoir de beaux cheveux, il faut espacer les shampoings au maximum. Souvent plus simple à dire qu’à appliquer, réduire sa fréquence de lavage de cheveux peut être très difficile. Que vous ayez des cheveux longs, des cheveux courts ou encore des cheveux colorés, vous vous posez sans doute quelques questions : à quelle fréquence se laver les cheveux pour qu’ils retrouvent toute leur vitalité ? Se laver les cheveux tous les jours a-t-il réellement une incidence sur ma chevelure ? Heureusement, Les Savons de Joya sont là pour faire la lumière sur les mythes autour des lavages capillaires.  

 

Se laver les cheveux avec excès les rend cassants

VRAI. Il peut paraître paradoxal de dire que se laver les cheveux quotidiennement n’abîmera pas vos cheveux tout en vous précisant que vous pourrez les rendre plus cassants. En réalité, notre fibre capillaire est couverte d’un film hydrolipidique qui protège notre chevelure des agressions extérieures. En nous lavant les cheveux quotidiennement, nous les privons de cette barrière protectrice essentielle à la bonne santé de nos précieuses longueurs. Dépourvus de cette protection, nos cheveux auront tendance à devenir plus secs et nos pointes deviendront plus cassantes. Vous le constatez sans doute lorsque vous passez votre peigne ou votre brosse dans vos cheveux mouillés ou secs, vos cheveux abîmés se cassent facilement. Bien que certaines ne rencontreront pas de difficultés à se coiffer malgré un shampoing quotidien, espacer la fréquence des lavages peut être particulièrement bénéfique pour renforcer votre crinière.

 

« Si tu pouvais savoir tout ce que je vois ! tout ce que je sens ! Tout ce que j'entends dans tes cheveux ! » Charles Baudelaire

 

Se laver les cheveux tous les jours est essentiel pour les cheveux gras

FAUX. Lorsque l’on a les cheveux gras, la tentation d’augmenter la fréquence de lavage est forte. Néanmoins, un usage fréquent de son soin capillaire favori peut avoir des conséquences indésirables. Afin de se débarrasser de cette sensation désagréable d’avoir les cheveux huileux, on aura tendance à multiplier les shampoings. Néanmoins, cette habitude peut vite s’avérer contre-productive. Votre cuir chevelu étant sursollicité par les produits agressifs que vous pouvez utiliser, il aura tendance à produire davantage de sébum pour se protéger. Les glandes sébacées vont alors se mettre en marche et surproduiront du sébum. C’est alors que vos cheveux vous paraîtront d’autant plus gras, et ce, malgré l’utilisation de votre shampoing. Heureusement, il vous est possible de réduire la fréquence de lavage en ayant recours à un shampoing cheveux gras solide et à un shampoing sec adapté. L’utilisation de ce soin sans rinçage vous permettra d’absorber l’excès de sébum directement à la racine.

 

La fréquence des lavages a une incidence sur l’apparition des pellicules

VRAI. Vous avez l’habitude d’utiliser un shampoing antipelliculaire afin de vous débarrasser des cellules mortes inesthétiques qui émaillent votre chevelure. Bien qu’un shampoing solide d’origine naturelle soit moins agressif pour vos racines grasses et votre cuir chevelu, il est important d’espacer les shampoings. Signe avant-coureur d’une fréquence de lavage trop importante, les pellicules soulignent la sécheresse de votre racine. Lorsque votre cuir chevelu devient trop sec et est privé de son film protecteur, les desquamations se multiplieront. En prenant le temps de repenser son rituel, vous pourrez traverser cette période de transition en toute sérénité. Vous retrouverez alors une chevelure saine et pleine de vitalité.

 

 

Parce qu’un shampoing seul ne suffit pas pour avoir une chevelure saine, choisir un après-shampoing adapté est la solution. Chez Les Savons de Joya, nous vous proposons notre après-shampoing nourrissant et démêlant pour soigner votre crinière. Enrichi, entre autres, en beurre de cacao et huile végétale de ricin, il vous permettra de retrouver des cheveux soyeux brillants et souples. Le galet solide à intégrer à sa routine beauté !  

 

Plus je me lave les cheveux, plus ils seront brillants

FAUX. Vous l’avez peut-être remarqué au sortir de la douche, vos cheveux sont ternes, ils manquent alors de brillance et vos mèches vous paraissent plus sèches qu’hydratées. Ce signe peut être dû à une fréquence de lavage de cheveux trop élevée. Après un shampoing, non suivi d’un après-shampoing hydratant et nourrissant, les écailles de vos cheveux ne se referment pas correctement. En ce sens, au lieu de profiter d’une chevelure propre et en pleine santé, vos longueurs et vos pointes sont sèches. Pour contrer cet effet indésirable, pensez à appliquer correctement un baume capillaire nourrissant, enrichi en huile de ricin, huile essentielle d’Ylang Ylang, de beurre d’argan et en huile de noix de coco. Une fois uniformément réparti sur l’ensemble de votre chevelure, assurez-vous de laisser poser le produit pour au moins 5 minutes. Lavez-vous ensuite les cheveux habituellement, vous pourrez alors voir la brillance de vos cheveux réapparaître.

 

Si je me lave trop les cheveux, j’aurais plus de difficultés à les démêler

VRAI. Pour prendre soin de ses cheveux et éviter le démêlage douloureux, réduire sa fréquence de lavage peut être la solution parfaite. Certes, se laver les cheveux permet à la fois de se débarrasser des impuretés tout en appliquant un soin pour faciliter le démêlage. Néanmoins, en nous lavant trop les cheveux, nous ne laissons pas l’occasion au film hydrolipidique de protéger nos longueurs, mais aussi à nos cuticules la possibilité de se refermer. C’est alors que le passage de la brosse peut être synonyme de douleurs. Les nœuds se multiplient et avec eux les pointes fourchues et cassantes. Pour réparer ses cheveux fragilisés, espacez les shampoings et nourrissez en profondeur vos cheveux.

 

 

Plus la fréquence de lavage des cheveux est élevée, plus longtemps durera ma coloration

FAUX. Vous vous en doutez certainement, même en utilisant un shampoing pour cheveux colorés, les lavages trop fréquents estomperont rapidement votre coloration. Entre deux shampoings et les shampoings secs, nettoyez minutieusement votre chevelure et rincez à l’eau tiède, vos cuticules se refermeront et la couleur sera protégée.

 

Des lavages trop fréquents favorisent l’apparition des frisottis

VRAI. Les lavages fréquents ou la surutilisation de produits qui viennent alourdir votre chevelure favoriseront l’apparition des frisottis disgracieux. Vos cheveux étant privés, à l’excès, de sébum, ils paraîtront plus secs et seront en conséquence moins faciles à dompter. Les frisottis à la racine et sur les longueurs seront donc multipliés. Pour y remédier, espacez vos shampoings et utilisez un après-shampoing après chaque shampoing.

 

À quelle fréquence se laver les cheveux ?

 

 

Chaque personne étant différente, il n’existe pas de solution unique et déclinable pour tous. Les spécialistes et dermatologues s’accordent néanmoins sur certains points. Pour conserver une chevelure en pleine santé, on réalise un shampoing un jour sur deux, et on nourrit son cuir chevelu et ses longueurs. Un rituel adapté à sa chevelure est celui qui sera le plus efficace pour l’apparence et la vitalité globale de votre crinière.

Publié dans: Beauté et bien-être

laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires

Fournisseurs

Aucun fournisseur

Informations

Blog Beauté au naturel

  

Offrir une carte cadeau

  
Accepter

Notre site Internet utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. 
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.